Talit & Tefilin

Puisque le but est de faire unir les énergies supérieures masculines et féminines, l’homme doit, en quelque sorte, «ressembler» physiquement à la configuration masculine supérieure, c.-à-d. configuration Zeir Anpin. Les Tefilin sur la tête représentent les lumières directives qu’il reçoit de la configuration supérieure d’Imah ; les Tefilin sur la main représentent la configuration féminine qu’il attache à son côté gauche. Le Talitreprésente ses lumières encerclantes données également par la configuration Imah.

Après que la configuration Zeir Anpin reçoit ses lumières directives de la configuration plus élevée d’Imah et qu’elles entrent dans sa tête, elles émergent de son front vers l’extérieur en quatre différentes lumières. Les Tefilinde la tête représentent ces lumières ; elles comportent quatre compartiments, chacun contenant une partie de texte de la Torah, écrit sur un parchemin. Chacune de ces quatre lumières projette également vers l’extérieur un aspect de Levush(vêtement), qui sont les quatre compartiments pour les Parashiot.

Puisque les Mo’hin sont des lumières directives qui comportent dix Séphirot, les Tefilins ont une représentation de ces dix lumières :

Les quatre compartiments sur le front sont les Séphirot HBD– ‘Hokhma, Binah, Da’at (qui se divisent en deux).

Les deux lanières sur les côtés de la tête sont les Séphirot Hesed et Gevourah.

Le noeud sur le dos est la Séphira Tiferet.

Les deux lanièresqui descendent des côtés sont les SéphirotNetsa’het Hod : Netsa’hjusqu’au thorax et Hodjusqu’au nombril.

Le noeud qui fait le י(Yud) sur le Tefilinde la main est la SéphiraYesodde la configuration Z’A. De là (le bras de Z’A), la construction de la configuration féminine commence. Le Tefilinsur le bras représente la configuration féminine Ra'hel. L’ordre des Parashiot est le même que dans les Tefilin sur la tête, mais en un seul parchemin.

Les trois tours sur le biceps correspondent aux trois premières Séphirot de Noukva. Les sept entourages sur l’avant-bras correspondent à ses sept Séphirot inférieures.

Les trois entourages sur le doigt correspondent aux NHY (Netsa’h,Hod, et Yesod) de Z’A, qui entrent à l’intérieur de Noukva pour être ses Mo’hin— lumières directives.

Puisque la configuration Z’A reçoit deux types de lumières directives, une de la configuration Abah, et une de la configuration Imah, il y a deux types de Tefilin :

  • Tefilin de Imah appelé Tefilin de Rashi. Ils sont le type régulier porté par tous.
  • Tefilin d’Abah appelé Tefilin de Rabenu Tam. Ils sont portés par quelque-un seulement avec, ou après ceux de Rashi.

La différence est dans l’ordre de l’écriture des quatre parties de TorahParashiot.

Comme nous pouvons voir, chaque élément des prières, physique ou spirituel, a un but profond et essentiel afin d’accorder des forces et une puissance importante à celui qui prie. Il est dommage que ces beaux et puissants rituels soient pris de manière erronée pour « des récitations folkloriques » dans une langue incompréhensible, faisant partie de «ce que l’on doit faire » en assistant à une prière dans une synagogue.

En faisant l’effort de comprendre les significations plus profondes de ces rituels, on découvrira une toute nouvelle dimension et raison ànotre relation avec les mondes supérieurs et le Créateur.

TOP